Le Border collie, chien à problèmes ?

J'ai trouvé cet article très intéressant http://www.planethund.com/eng/border-collie-problem-dog-1809.htmlet j'en ai fait une traduction dans l'esprit plutôt que strictement à la lettre. J'apprécie vraiment que l'on partage cette information mais j'apprécierais plus encore si la référence était citée à chaque partage. Merci
Nadia Simon

Le Border Collie, chien problématique ?

Writer and editor: Nina Dany / Translation in english: Martina

(c) planethund.com

Le regard pétrifié, le corps tendu, la queue rentrée, signe de concentration, il se glisse lentement - en gardant toujours les yeux fixé sur le mouton. Sur un coup de sifflet,  il s’écarte et gère un large arc de cercle avant de se coucher sur un second coup de sifflet. Sans jamais perdre la concentration - jamais vraiment détourner le regard, sur un autre coup de sifflet, il continue à ramper en avant de nouveau. Maintenant, les moutons commencent  à courir et le Border Collie les suit, de manière solide et déterminée jusqu'à ce que les brebis soient près du berger.

Comment il est fascinant de voir un Border Collie au travail! On se rend vite à quel point ces chiens sont spéciaux. Malheureusement, seules quelques personnes réfléchissent à ce que cela signifie vraiment posséder un Border Collie. Bien sûr, les gens vont se renseigner et essayer d'être aussi pleinement préparés que possible – malgré tout, souvent en vain. Pourquoi?

Le Border Collie a une "volonté de plaire" forte qui est la base de sa capacité à interagir de manière étroite avec le berger. Sa carrure athlétique, la nature délicate et sensible et, bien sûr, l'aspect agréable rend le Border Collie très attrayant aussi pour les non-bergers.

Cette race de chien va souvent être vue dans les événements sportifs pour chiens, où ils font preuve de performances considérables. Tant en agility, obéissance ou de compétitions de dressage de chiens traditionnels - là où le Border Collie participe- il se trouve dans le peloton de tête. Ceci, bien entendu,  le rend encore plus désirable. Il semble être une garantie de succès, et comme il est réputé facile à éduquer, le Border Collie est un choix populaire.

Si, toutefois, vous jetez un coup d’oeil sur les pages d'aide pour les chiens, en particulier pour le Border Collie, vous vous rendrez vite compte que bon nombre d'entre eux sont donnés. Une raison courante invoquée est qu’ils sont des «fardeaux excessifs» souvent associés à des accidents de morsure.

Rare sont les gens qui ne l'ont pas encore rencontré un Border Collie "fou". Vous pouvez les voir dans les compétitions : aboiements de chiens dès qu’ils sortent de leur box avant le départ, jappements incessants durant tout le parcours puis ils disparaissent rapidement dans leurs boîtes.

Quel est le problème avec le Border Collie?

Le Border Collie est un chien de berger. Utilisé pour l'élevage des moutons sur les vastes plaines de l'Angleterre, mais peu habitués à la présence des êtres humains, ils prennent la fuite facilement. Aucun autre chien ne peut faire ce travail comme un Border Collie, ils ont été élevés pour cette tâche.

Le Border Collie a été sélectionné en raison de certaines qualités qui en font le chien parfait pour travailler avec le bétail. Ces qualités, cependant, peuvent être une cause de problèmes quand le Border Collie est gardé comme chien de famille.

Alors, quelles sont les caractéristiques qui en font un chien sujet à problème?
Pourquoi est-il, qu'ils deviennent bientôt trop difficiles pour le propriétaire « ordinaire»?
Pourquoi ces chiens finissent souvent dans des centres d'urgence, pour cause d'accidents de morsure, lorsque le Border Collie est effectivement connu pour sa nature amicale?

Le Border Collie est un chien de travail.

Beaucoup de gens savent qu’un Border Collie doit être entraîné et il est très fréquent pour les propriétaires Border Collie d’entendre des commentaires comme «Je dois le travailler beaucoup, pas vous?" Ou "Celui-ci ne se lasse jamais même si vous le gardez occupé toute la journée! "
Mais en supposant que le Border Collie a besoin de beaucoup d'activité, les gens font déjà la première erreur. Partant de cette hypothèse, la catastrophe est inévitable.

Bien sûr, un chien de travail a besoin d'un "job". Il a besoin d'une tâche qui interpelle, mais cela ne signifie pas que le chien nécessite une attention permanente!

Un berger utilise son chien quand il en a besoin. En hiver, quand les moutons sont dans la grange ou au printemps, quand naissent les agneaux, le berger ne mettra certainement pas en place, un parcours d'agility afin de garder le chien occupé. Le chien doit travailler quand c’est nécessaire - et quand il n'y a pas de travail à faire, il mène une joyeuse vie de « chômeur » pendant des semaines. Une situation qui ne provoque pas du tout de problèmes avec ces chiens.

Le vaste programme d'activité auquel certains propriétaires se sentent enclins à soumettre leurs compagnons à quatre pattes est carrément mortel pour ces chiens. Deux entraînements d’agility par semaine, puis de l’endurance, puis de l’attaque sur apache, sans oublier la formation d'obéissance hebdomadaire et en dernier mais non le moindre, de longues promenades. Non seulement est-ce trop pour les autres chiens, c’est aussi beaucoup trop pour le Border Collie. En termes d'activité, le Border Collie doit être soumis à des tâches difficiles - et entre elles,  beaucoup de repos. Lorsqu’il travaille avec le berger, le troupeau est tout ce qu'il fait. Et ce sont les critères qu’on doit suivre lors de l'organisation du programme de formation de votre chien.

Le Border Collie chasse!

"Mais c’est un chien de troupeau!" jaillira à l'esprit immédiatement. Bien sûr, le Border Collie est un chien de troupeau, mais comportement de rassemblement n’est rien d'autre qu’un comportement de chasse.

Vous ne trouverez pas un loup gardant quelques moutons pour en manger maintenant et en garder pour plus tard. Le loup chasse sa proie. Pour les chiens de troupeau, les éleveurs ont pris avantage de ce comportement de chasse tout simplement en supprimant certaines séquences comportementales.  L’instinct "attaquer et tuer" a été éliminé par la reproduction sélective alors que les séquences de chasse restantes ont été amplifiées.

En conséquence, le Border Collie non seulement traque et poursuit. Il fait un grand cercle autour de sa proie de manière à rester inaperçu, se dirige ensuite vers un point situé par rapport au berger, à 12 heures environ, et mènera le troupeau vers le berger. Le Border Collie chasse en collaboration avec son propriétaire.

Le problème, cependant, se pose lorsque le propriétaire ne veut pas de cet instinct de chasseur alors que le chien poursuit son programme déterminé génétiquement. Et quand le chien pense qu'il lui appartient  de traquer et de rassembler des enfants vers son propriétaire, la situation peut rapidement devenir dangereuse.

Les Border Collie sont très sensibles aux stimuli visuels et acoustiques

Pour son travail, il est important que le chien voie un mouton  s’échapper à distance. Il est également important qu'il puisse entendre le sifflet de son propriétaire de loin. Le Border Collie a besoin de voir les plus petits changements dans les brebis du troupeau et de réagir immédiatement. En conséquence, il réagit beaucoup plus vite aux stimuli visuels (mouvements) et auditifs que les autres chiens.

Cela peut rapidement se transformer en un problème dans la vie quotidienne. Bien sûr, un Border Collie ne sait pas si c’est  réellement un mouton qui se déplace dans le lointain. Il réagit au mouvement à distance.  S’il arrive un jogger à l'horizon, le chien réagit au coureur. Le soir du réveillon du Nouvel An avec tous les bruits, le Border Collie va probablement devenir fou parce qu'il est très sensible à ces stimuli.

De telles situations peuvent être difficiles à gérer pour le propriétaire de chien "normal"  Avant même de réaliser qu'il y a un bruit quelque part ou que quelque chose est en mouvement à proximité, comme un joggeur, par exemple, « une proie parfaite », le chien a déjà disparu ... ce qui nous amène au point suivant :

Le Border Collie est très excitable

Le Border Collie doit être en mesure de réagir très rapidement. Comme dit précédemment, il doit réagir immédiatement aux moindres stimuli, il réagit au quart de tour. Quand un mouton se détache du groupe, le chien n'a pas eu le temps de réfléchir pour savoir si il doit ou non vraiment ramener la brebis ou si il va être en danger en le faisant. Il doit récupérer l’évadée tout de suite, sans aucun problème et sans évaluation des risques à l'avance.

Dans la vie quotidienne, cela pose problème parce que le chien répond également à tous les stimuli. Si une voiture passe, le Border Collie ne pense pas aux dangers. Au contraire, il perçoit un stimulus en mouvement rapide à laquelle il réagit avec le comportement de chasse - ne laissant pas assez de temps pour le propriétaire de contrer rapidement. Le chien est hors contrôle, à courir après la voiture aussi vite que l'éclair, ce qui peut entraîner la mort pour le chien et une situation dangereuse pour les occupants.

Le Border Collie n'est pas calme par définition - il a encore à apprendre à l’être

Beaucoup de Border Collie qui travaillent encore avec des moutons à la manière traditionnelle, passent le reste de leur vie dans leur chenil dans la cour ou dans la grange. S’il y a quelque chose à faire, le berger prend le chien et quand il n'y a rien à faire, le chien reste dans le chenil. Lorsque vous travaillez, cependant, le chien doit tout donner.

Le berger ne peut pas se permettre de perdre un mouton parce que son chien est épuisé. Au travail, le Border Collie va souvent au-delà de ses propres limites et il doit se reposer quand le travail est fait.

Dans la vie quotidienne, cela signifie que le Border Collie ne montre guère de signes quand les choses deviennent un peu trop dures  pour lui. Peu importe la fatigue, il continuera.  Les Border Collie ne disposent pas d'un bouton d'arrêt d'urgence, ce ainsi qu’ils ont été sélectionnés. Et il peut donc arriver que, après des heures de jeux de ballon, votre chien ne semble toujours pas à se lasser et qu’il tombe plutôt mort que d’arrêter de lui-même. Par conséquent, c’est le propriétaire qui doit prendre les décisions appropriées. Le chien ne peut pas se le permettre. Le calme est quelque chose que ces chiens doivent encore apprendre.

Le Border Collie est sensible

Pour contrôler efficacement un chien avec tant d’allant même à grandes distances, le chien doit être très sensible et attentif à son conducteur.  Les Border Collie sont très impressionnables, ils réagissent avec délicatesse aux moindres signes de leurs propriétaires.

Dans la vie quotidienne, une main trop ferme peut faire plus de mal que de bien. Châtier sévèrement votre chien dans un accès de rage peut l’insécuriser totalement - si cela ne ne le panique complètement. Le Border Collie réagit à la violence par la peur et la perte de confiance. Ce qui  n’impressionne pas nécessairement les autres chiens, impressionnera  profondément un Border Collie.

Le Border Collie apprend vite

Maintenant, tous ceux qui pensent qu'ils ont à traiter leur chien avec des gants de velours, oublient que ces chiens sont extrêmement intelligents, ils apprennent vite. Comme chien de travail qui doit collaborer avec des personnes, le Border Collie comprend très vite ce qu'il est censé faire.

Mais, bien sûr, ce concept ne vaut pas seulement pour les modèles de comportement souhaité - cela fonctionne tout aussi bien pour les conduites non désirées.

Alors que vous pouvez être tolérants dans une certaine mesure avec les autres chiens, vous ne disposez pas de cette option avec un Border Collie. Il détecte immédiatement toute faiblesse et apprend en conséquence. Ce chien tire ses propres conclusions et ensuite utilise par conséquent le comportement nouvellement appris.

Le Border Collie n'a pas besoin de beaucoup de répétitions - parfois une seule fois  est assez pour transformer ce chien en petit tyran, poursuivant impitoyablement sa stratégie. Si vous permettez à un tel chien d'avoir son propre fonctionnement, disons le laisser tirer sur sa laisse une seule fois (pour se rendre à l'un poteau de clôture malodorante par exemple), il a appris la leçon, de tirer en laisse = succès ».

Une fois que le chien a découvert qu'il peut éviter situation désagréable avec ses crocs, il appliquera rapidement cette politique de comportement à toutes les situations similaires. Si il a appris que par les aboiements il peut se débarrasser du chien stupide d'à côté, en conséquence, il va le faire avec tous les autres chiens aussi.

En raison de son intelligence, le Border Collie ne sera jamais fatigué d'essayer de nouvelles stratégies. Surtout pendant les premières années de vie, les détenteurs de chiens ne doivent pas laisser leurs chiens traverser des expériences d'apprentissage négatives. Cela nécessite une certaine quantité de connaissances à propos de la tenue et de l'éducation de chiens.

Le Border Collie est capable de se faire valoir

Quiconque n’a jamais vu une brebis défendre son agneau ou une chèvre défendre ses « poussins » comprendra pourquoi un Border Collie doit être assertif.

Qui a dit qu’un Border Collie ne pourra jamais mordre? Avec son regard (également appelé œil) et son langage corporel, il tire parti de la tendance à fuir du mouton. Leur réaction à une telle menace est la fuite. Si, toutefois, le Border Collie ne parvient pas les impressionner, les moutons se battent - au lieu de fuir, ils vont attaquer.

Sous la menace, une brebis a tendance à défendre son agneau. Voilà le moment où le Border Collie doit être s’affirmer pour obtenir que le mouton courre dans de direction donnée. Et mordre pourrait être un outil nécessaire à cette fin.

Dans les mains d'un détenteur de chien moyen, cela peut se transformer en une situation explosive. Les Border Collie sont respectueux envers les gens, mais ils font aussi usage de leurs dents si ils le jugent nécessaire. Comme ils sont très intelligents et que rapidement ils perçoivent chaque erreur de leurs propriétaires, ils le font aussi dans d'autres situations.
Si un Border Collie veut protéger son os, il risque de mordre. Il montrera également sa position quand il pense qu'il ne peut pas permettre à une personne inconnue de s’approcher. Et au cas où il le juge nécessaire pour ramener un enfant, il va le faire aussi.

Le Border Collie doit prendre ses propres décisions

Une fois que le chien a reçu l'ordre de ramener le troupeau de moutons vers l'éleveur, il va faire. Mais, si un mouton tente d'échapper, le chien doit réagir rapidement, ramener cette brebis au troupeau, puis continuer la tâche d'origine. Une certaine quantité de désobéissance intelligente est donc nécessaire dans ce genre de chien.

Ce comportement peut se révéler assez difficile dans la vie de tous les jours. Surtout si vous gardez à l'esprit tout ce qui a été mentionné précédemment. Quand un Border Collie pense qu'il a une tâche à accomplir, il prend ses propres décisions - contre son propriétaire si nécessaire. Vouloir résoudre un seul problème est vain ici. Au lieu de cela, vous avez besoin d'examiner attentivement toute votre façon de traiter le chien parce que sa tendance de prendre l'initiative lors de la réaction aux situations ne peut jamais être supprimée.

Enfin quelques mots au sujet des jeux de rapport passionnés

Même les plus jeunes chiens sont déjà fous de la « proie ». Par conséquent, il est encore plus important de contre-agir à cette « balle-addiction » très tôt dans la vie d'un chien.

Rien ne remplace pas le troupeau, nous ne pouvons pas offrir au Border Collie un substitut aux moutons. Une activité équivalente au troupeau est tout simplement inexistante, les balles ne réagissent pas de la même façon qu’un mouton le ferait.

En raison de son instinct de chasse, le Border Collie adore courir après la proie. Les jeux de rapport déclenchent son instinct de chasse qui libère certaines hormones de stress dans le corps des chiens. Ces hormones  se dissipent tout aussi rapidement qu'elles  sont libérées.

Donc, si vous continuez de lancer la balle, encore et encore, le chien reçoit plus en plus de stress. En conséquence, vous obtenez un «  balle-junkie »'qui ne peut penser à obtenir le prochain « shot ». Étant donné que ces chiens ont appris à se donner à cette sensation sans retenue, ils réagissent à tous les autres stimuli, qui déclenchent cette même sensation, avec leur comportement de chasse. Un point à prendre en considération, car cela peut être très dangereux.
Imaginez des enfants jouant avec des bâtons et votre chien incontrôlé et incontrôlable veut ramener les bâtons...

Sans parler de la mauvaise influence d'un stress permanent comme répercussion que cela peut avoir sur le psychisme et la santé du chien à long terme. Les jeux de rapport sont autorisés, mais cela doit être fait d'une manière très contrôlée. Si le chien se transforme en un «  balle-junkie » quelque chose a mal tourné et l'utilisation de ce jouet doit être reconsidérée.

Le Border Collie est-il un chien de famille?

Bien sûr, le Border Collie est aussi, juste un chien qui pense, apprend et agit comme font les chiens. Il existe néanmoins certaines caractéristiques et des comportements typiques de cette race qui doivent être considérés avant de décider ou non d'en posséder un.

La difficulté ne réside pas tant à garder le chien occupé et actif, mais à l’éduquer correctement tout en vous rappelant toujours que vous avez  affaire à un chien de travail hautement spécialisé. Par conséquent, au lieu de vous demander «Serai-je en mesure de garder le chien occupé? » La question cruciale devrait être plutôt «Suis-je capable d'éduquer un chien et est-ce que je sais vraiment comment le gérer? » La plupart du temps, le problème n’est pas de garder le chien occupé, mais le fait de propriétaires incompétents qui ne savent pas comment interagir avec leurs chiens dans la façon appropriée.

Les caractéristiques typiques de cette race pourraient causer des problèmes dans la vie quotidienne, quand vous voulez les garder comme un chien de la famille et de compagnon. En ce sens, le Border Collie est un chien à problèmes jusqu'à un certain point.
Ceux qui, ne veulent qu’un bon chien, facile à éduquer et digne d'un peu de sport aussi, devrait se diriger pour un type de chien différent. Pour une telle utilisation, d'autres races sont beaucoup plus appropriées.

Mais ceux qui veulent un chien pour travailler avec lui, un chien qui les interpelle, ceux qui apprécient ce genre d'intelligence chez un chien et qui ont suffisamment d'expérience et de savoir-faire pour ne pas faire des erreurs - ou au moins savoir comment les corriger - et qui ont assez  de connaissances sur la façon d'éviter les attitudes indésirables et aussi savoir comment les canaliser, qui peuvent offrir la sécurité à leur chien, la paix et la cohérence, ceux-ci auront un chien merveilleux qu'ils peuvent garder comme un chien de la famille qui sera prêt à marcher sur le feu avec eux.

 


 

La diversité des Border Collies – conclusions sur ses caractéristiques

La race Border Collie a la chance de posséder une grande variété génétique qui s’exprime dans son apparence et dans sa nature. Aujourd'hui, il ya des lignées spéciales de Border Collie de show, qui sont particulièrement vendus comme chiens de  famille.

Dans ce cas, c’est l'aspect qui compte pour la sélection, pas le travail. D'autre part, il ya des chiens de travail certifiés, élevés pour leur utilité, et non pour leur apparence. Ces chiens doivent être choisis seulement pour les propriétaires qui ont vraiment besoin de rassemblement des troupeaux. Comme déjà mentionné auparavant, le puissant instinct inné chez ces chiens ne peut pas être remplacé par une autre activité.

Si les chiens ne peuvent pas vivre selon leurs instincts, ils développent habituellement un comportement anormal comme les attitudes extrêmement possessives, l e « troupeautage »des personnes et des autres chiens, l'élevage des jouets, la poursuite des voitures et ainsi de suite. Il ne sert à rien de fermer les yeux sur la situation, le problème sous-jacent continue à bouillir comme s’il était un autocuiseur et la catastrophe est inévitable.

Bien sûr, quand un chien de travail est seulement choisi en raison de l'apparence sans tenir compte de l'utilisation originale de la race, la question se pose, dans quelle mesure ce chien est encore authentique. Le caractère de la Border Collie est intrinsèquement lié à son utilité. En laissant de côté l'utilitaire, les caractéristiques typiques de la race peuvent aussi disparaître.

Ici, on doit considérer qu’un Border Collie typique sur la ligne de travail ne sera jamais heureux avec un non-berger et finira probablement avec les problèmes mentionnés ci-dessus. Vous ne pouvez pas faire disparaître l'instinct par le dressage ou l'exercice, cela fait partie de leur nature.

Le comportement de rassemblement, que l'on trouve chez le Border Collie, est extrêmement complexe etc’est aussi un héritage très complexe. Il ya toujours des exceptions à la règle; un chien issu d’une ligne de travail pourrait être complètement inutile ou perdre de l'intérêt chez les moutons. Mais la même chose est vraie pour les chiens d'exposition, l’instinct peut réapparaître dans la lignée.

Outre les lignes d’exposition et les lignées de travail, il ya beaucoup d'autres lignes, par exemple la sélection pour les chiens de sport, le travail des chiens aptes pour les familles, les chiens de travail aptes à des spectacles et beaucoup plus.

Afin d'augmenter la probabilité de trouver, le « bon chien », l’éleveur doit être choisi avec soin. Ne pas hésiter à lui poser des questions soigneusement sur ses chiens et sa lignée. Les parents sont tout aussi importants que les ancêtres. Par conséquent, il est indispensable de voir des certificats attestant les ancêtres du chien. Nous vous conseillons vivement de ne pas prendre un Border Collie directement d'une ferme parce que ces chiens très certainement descendent de chiens de travail. D'autre part, les éleveurs qui proposent des « chiens de la famille sans instinct de troupeau» ne sont pas très fiables non plus. Une sélection faite au cours des siècles ne peut être éliminée en quelques générations.

Le sauvetage d'un chien dans le besoin d'une nouvelle maison est une bonne alternative. Une autre alternative est un non-border, un chien adulte qui a été testé avec des moutons et dont la nature et les attitudes peuvent déjà être vues. Considérant qu’acheter un chiot peut être assimilé à l’ouverture de la boîte de Pandore, choisir un chien adulte est beaucoup plus sûr.

Quelle que soit  votre décision,  il est important d'examiner la nature de cette race. Demandez-vous sincèrement, si vous êtes vraiment à la hauteur. Les Border Collie ne sont pas des chiens faciles. Ce sont des chiens de travail et ils doivent être considérés comme tels.

Certains comportements modèles et caractéristiques font partie du package, ainsi que la quantité d'activité nécessaire. Si vous n'êtes pas sûr que vous pourrez  y faire face, vous devriez choisir un autre chien.

Le Border Collie vit dans les extrêmes. Il peut passer d’un chien de canapé en un chien de travail efficace et affirmé en quelques  millisecondes. Les gens qui savent apprécier et gérer ces qualités sauront obtenir un chien de famille sympathique, facile à gérer et prêt à tout donner au sport ou au travail.

Tout le monde pourrait se retrouver coincé avec un chien de problème, celui qui va agir et tyranniser toute la famille. Ceci est la raison pour laquelle il est si important pour vraiment se remettre en question de manière approfondie et choisir votre chien avec soin. Seuls des propriétaires capables permettront à leur Border Collie de développer son plein potentiel.

35 votes. Moyenne 4.43 sur 5.

Commentaires (9)

1. Vanessa 11/10/2017

Mon border collie est très affectueux que ce soit avec mon petit garçon de trois ans qu'avec le reste de la famille. Il est très protecteur. Bien sûr il a besoin de son espace pour courir en aucun cas s'est montré agressif !!!!

2. Capitani livianna 30/04/2017

Excellent article, la problématique du propriétaire moyen est tellement bien expliquée,
Notre border collie a présenté également ces signes, phobie, agressivité envers les petits enfants (- de 5 ans),
C est l amour que je porte à ce chien qui m a fait entreprendre des recherches afin de trouver des solutions pour qu il soit simplement serein
Avec l aide d un vétérinaire et de beaucoup de travail et de patience, je suis parvenue à avoir une relation fusionnelle avec zack, dans son regard je lis tout et inversement
Quand il est inquiet ma présence et ma voix suffisent à le calmer, à le guider
La position de ses oreilles parlent beaucoup aussi
Mais je reste persuadée d une chose, le border collie doit rester un chien de troupeau, son bien-être dépend de cela
Merci beaucoup pour cet article

3. DELCOURT Morgane 23/04/2017

J'ai un border depuis un an, mais je ne l'a reconnais pas du tout dans votre article

4. Kempeneers 26/04/2016

Merci pour ce partage

5. ecopaturage (site web) 18/11/2015

Ce serait très sympa alors d'en faire une traduction plus appropriée. Comme je l'ai signalé, j'ai suivi l'esprit plutôt que la lettre.

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×