Règlement ISDS des concours de chiens de berger sur troupeau de moutons

Cliquez ici, pour les Entraînements ou les Démonstrations

En Belgique, les concours sont organisés selon le règlement de l'ISDS (Société internationale des chiens de troupeau) qui tient aussi le registre des origines de ceux-ci.

THE INTERNATIONAL SHEEP DOG SOCIETY

Règlement des concours

Les objectifs d’un concours sur troupeaux :
* pour tester l'aptitude d'un chien, dans le cadre d'une équipe avec le conducteur,
* pour gérer correctement les moutons dans des circonstances différentes qui peuvent être rencontrées dans le travail quotidien.
* D'où les différents tests comme la recherche, la conduite, le rassemblement, la mise en enclos et la séparation qui sont toutes les tâches qui peuvent être nécessaires au berger dans son travail de tous les jours.
Cet objectif permet de répondre à l'objet principal de la Société qui est de promouvoir et de favoriser l'élevage, l'entraînement et l'amélioration du chien de berger detravail.
Ces règles sont formulées spécifiquement pour la Société nationale et internationale des concours, mais il est prévu que les principes énoncés puissent être appliquées pour le fonctionnement général de tous les concours de chiens de berger.
La Société est fermement demandeuse d'une norme commune, ce qui définirait l'objectif constant de chaque juge.

CHAMPIONNATS NATIONAUX ET QUALIFICATION INTERNATIONALE (SIMPLES)

Parcours

La responsabilité de déposer le parcours selon les règles incombe au Comité organisateur.
Le parcours, barème des points et délais, désormais fixés par la Société, sont présentés ci-dessous.
Les concours se font sur 5 moutons choisis de telle façon que chaqueconcurrent reçoive, si possible, la même qualité de moutons.
Sous la réserve que le parcours puisse être modifié par le Comité organisateur, celui-ci doit, si possible, comprendre les dispositions suivantes :
Pour la prise en possession
5 moutons (3 marqués et 2 marqués avec collier rouge) gardés à 400 mètres du conducteur.
Pour l’amener
2 portes à 7 mètres de distance l’une de l’autre, placées à 150 mètres du concurrent, dans l’axe médian du terrain.
Pour la conduite (Driving)
Parcours triangulaire de 450 yards1(411,48m), 2 jeux de portes à  7 yards (6,4 m) de distance.
Première série de portes à environ 150 yards (137m) du conducteur.
Dans le cas d'un court trajet, lorsque le fetch est inférieur à 400 yards, le drive sera prolongé autant que possible pour que la longueur totale du fetch et du drive approche de 850 yards
Pour la séparation (Shedding)
Marquage au sol d’uncercle de 40 yards dediamètre
Pour la mise en enclos (Penning)
9 pieds2x 8 pieds (2,44m) de large avec une porte 8 pieds de large, assurée par une corde de 6 pieds de long. Le portail doit s'ouvrir à pas moins de 170 degrés.

La recherche (Outrun)

a. Le conducteur restera au poteau dès le début de la course.
b. Le chien doit être placé à proximité de son conducteur.
c. Le chien peut être envoyé de chaque côté.
 d. La recherche ne peut être ni trop directe, ni trop large.
e. Le chien ne devrait pas besoin de commandes autres que les commandes d’envoi.
f.  Les ordres supplémentaires seront pénalisés.
g. Les commandes directionnelles sur le parcours sont moins graves que l'arrêt et un nouvel ordre de reprise.
 h. Un chien qui ne prend pas les commandes re-directionnelles doit être sanctionné plus sévèrement que celui qui les prend.
i. Le chien ne doit pas s'arrêter avant qu'il ait atteint le point d'équilibre, quand les moutons se dirigent vers premier obstacle.
j. Il est évidemment beaucoup plus grave si un chien s'arrête dans sa recherche que s’il poursuit après avoir été redirigé, et les juges doivent coter en conséquence.
k. Le chien ne doit pas couper (la ligne imaginaire entre son conducteur et les moutons).
l. Une bonne recherche devrait avoir la forme d'un côté d'une poire avec la fin brutale de la poire à l'autre bout du champs près des brebis.
m. Le chien devrait terminer sa recherche assez loin des brebis afin de ne pas les déranger.
n. Pour un cross (quand le chien prend la direction opposée à celle de son départ, passant ainsi devant son conducteur), un minimum de 80% du total des points pour la recherche doit être retiré et, en outre, des points doivent être encore déduits pour les commandes supplémentaires.
o. La recherche parfaite devrait être achevée sans commandes après le départ du chien et les juges doivent déduire des points pour chaque commande donnée. La perte de points dépendra des juges en fonction de la gravité de l'erreur.
p. La fin de la recherche se détermine en fonction de la position des moutons. Si les moutons ont quitté leur poste pendant la course du chien, la recherche prend fin dès que le chien auxquels ils sont confrontés oriente les brebis vers le premier obstacle. Le chien pourrait ainsi soit raccourcir sa recherche si les moutons viennent à la rencontre du conducteur ou inversement l’allonger si les moutons s'en éloignent.

La prise de possession (Lift)

a. À la fin de la recherche, le chien peut s’arrêter ou simplement ralentir.
b. L'approche des chiens doit être régulière, prudente et constante.
c. Le chien doit prendre le contrôle des brebis fermement et calmement.
d. Le chien ne doit pas précipiter et surprendre les moutons. Il faut éviter de les faire fuir et d’être ensuite obligé de donner de nombreuses commandes avant de remettre  ses moutons sur le bon chemin.
e. La conduite des moutons doit être régulière et équilibrée (bonne balance) ainsi les moutons se dirigeront en ligne droite vers le premier obstacle.
f. Les juges utiliseront leurs connaissances personnelles des chiens de berger et des moutons pour déterminer si le chien a perturbé les moutons indûment et coter en conséquence.
g. Dans cette partie du parcours, les juges déduisent des points pour les commandes excessives, la lenteur, etc.

L’amener (Fetch)

a. Le mouton doit être conduit à un rythme soutenu et en ligne droite de la place de prise en possession vers le conducteur, en passant dans les portes médianes. Si les moutons dévient de la ligne, ils doivent y être ramenés dès quepossible.
b. Le chien ne doit pas presser ou trop flanquer les moutons (c'est-à-dire qu'il ne doit pas balayer derrière les brebis ce qui donne un mouvement de zigzag au troupeau).
c. Le chien peut avoir besoin de quelques commandes et quand les brebis s’écartent de la ligne, la capacité du chien est jugée par son contrôle du troupeau et la réponse immédiate à toutes les commandes.
d. Aucune nouvelle tentative de franchissement de la porte n’est autorisée.
e. Si les portes sont manquées ou si les moutons sont hors ligne, la sanction doit refléter l'ensemble des circonstances, et notamment le ratio de la faute imputable au chien et / ou au handler. Les deux peuvent faire l'objet de sanctions. Si des erreurs sont commises, bien que les moutons soient dociles, alors la sanction devrait être plus sévère que dans les cas où moutons sont maladroits et contribuent ainsi à des erreurs  que le chien n'est pas en mesure d'éviter.
f. Toute porte manquée sera sanctionnée du retrait d'un point minimum par mouton récalcitrant, mais les juges doivent prendre en considération toutes les circonstances pertinentes qui contribuent au non-passage de la porte et ajusteront le retrait de points en conséquence.
g. Sauf indication contraire par le Comité organisateur, à la fin de l'amener, le conducteur doit faire passer les moutons autour du poteau / derrière lui d'aussi près que possible. Tout le travail doit être effectué demanière régulière et sans à-coup.

La conduite (Driving)

a. Le parcours peut être effectué de gauche à droite ou de droite à gauche selon la disposition des lieux et la décision de la commission organisatrice.
b. La première étape commence immédiatement au passage des moutons derrière le conducteur / le poteau.
c. Après être passés entre les premières portes latérales, les moutons devraient être placés immédiatement sur une ligne directe, à travers le terrain, vers la deuxième série de portes latérales. Lorsqu’ils ont franchi ces portes, ils doivent alors être tournés aussi nettement que possible sur une ligne droite jusqu'à l'anneau de séparation.
d. Il est important que la dernière étape du drive soit une ligne droite vers l'anneau de séparation  qui est généralement situé de manière à rendre cette progression possible.
e. Le chien doit montrer sa capacité évidente à conduire de façon constante, sans commandes excessives.
f. Il est impératif que les moutons soient conduits en ligne droite entre les obstacles et qu’ils effectuent des virages suffisamment serrés au poteau et aux deux portes. Si les moutons dévient de la ligne, ils doivent être ramenés à cette ligne dès que possible.
g. Comme dans le Fetch, les portes sont un obstacle à négocier mais également un guide pour juger de l'alignement du troupeau.
h. Tout au long de la promenade, les moutons doit être maintenus en mouvement en douceur - des pointes de vitesse excessive et l'arrêt subséquent ne sont pas souhaitables et doivent être sanctionnés.
i. Toute porte manquée sera sanctionnée du retrait d'un point minimum par mouton récalcitrant, mais les juges doivent prendre en considération toutes les circonstances pertinentes qui contribuent au non-passage de la porte et ajusteront le retrait de points en conséquence.
j. Aucun nouvel essai dans le passage de toutes les portes n’est autorisé.
k. Le handler restera au poteau jusqu'à ce que la première brebis soit dans l'anneau de séparation.
l. La promenade se termine lorsque tous les moutons dans le ring de séparation.

La séparation (Shedding =extraction, expulsion)

a. Deux moutons non marquées doivent être sortis de l’anneau.
b. Le conducteur doit se placer et placer son chien dans la meilleure position pour effectuer la manœuvre.
c. Pour la réussite complète et jugée satisfaisante de cet exercice par les juges, le chien doit chasser deux des moutons non marqués hors de l'anneau et les garder sous contrôle aussi bien dans qu’en dehors du ring.
d. L'aspect important est ici de tester la capacité du chien à séparer les deux moutons non marqués du reste du troupeau et à les maintenir à distance de celui-ci.
• Il n'est pas nécessaire pour le chien de venir près de son conducteur.
e. Le chien doit montrer sa capacité à séparer et maintenir les deux moutons l'écart du reste du troupeau. Ce n'est pas une obligation de les chasser loin du cercle (le franchissement de la limite du cercle suffit)

Mise à l’enclos (Penning)

a. À la fin de la séparation, le chien réunira tous les moutons. Il n’est pas nécessaire que ce regroupement se fasse dans le ring, mais il doit être effectué de façon nette et propre. Le conducteur doit se diriger vers le pen, laissant le chien y amener les moutons.
b. Il est interdit au handler d’aider le chien à conduire les moutons du cercle à l’enclos.
c. Le conducteur demeurera  à la porte de l’enclos en tenant la corde en main. Il ne peut  pas lâcher de la corde à moins qu'il ne soit nécessaire de recommencer la séparation.
d. Il appartient au chien de manœuvrer les moutons dans la position voulue pour conclure avec succès la mise au pen.
e. Il est interdit au handler d’utiliser la porte pour pousser les moutons dans l'enclos et de toucher les moutons avec la porte du pen. Cette infraction est sanctionnée d’un retrait de points.
f. Le conducteur doit fermer totalement la porte dans les délais / avant de libérer les moutons.
g. Après la sortie des brebis, le handler va fermer et fixer la porte et sera pénalisé s’il ne le fait pas.

La séparation simple (Single)

a. La séparation unique commence dès que les moutons quittent l’enclos.
b. Le handler se rendra au cercle de séparation, laissant le chien mener les moutons du pen au ring.
c. L'un des deux moutons marqués sera poussé hors du cercle jusqu'à satisfaction des juges.
d. Il est interdit au conducteur, à n'importe quelle distance que ce soit, d’aider le chien à repousser ou de tenter de chasser le mouton à isoler, en forçant sur le chien.
e. Le Single est terminé lorsque le travail du chien a donné satisfaction aux juges qui le signalent auconcurrent.
f. Comme dans le shedding, c’est le chien et non le gestionnaire qui doit isoler le mouton.
g. On voit trop souvent des conducteurs chasser les moutons, le chien restant en arrière, agissant comme un spectateur presque désintéressé. Cette conduite doit être sanctionné en conséquence.
h. La plus grande aide que le gestionnaire puisse donner à son chien est de se retirer du chemin et de permettre au chien de prouver sa capacité à isoler un mouton du lot.
i. Il est essentiel que le chien soit en mesure de garder le mouton isolé du troupeau. Les juges n’exprimeront leur satisfaction que si le chien a été soigneusement testé et qu’ils sont d'avis qu'il a prouvé sa capacité à le faire.
j. Le comportement de la brebis indique aux juges si le single a été effectivement achevé ou non.

Échelle des points

Aucun point ne sera accordé pour toute phase des travaux qui n'a pas été achevée dans les délais prescrit.
Outrun (20);
Lift (10);
Fetch (20);
Drive (30);
Shedding (10);
Penning (10);
Single (10);
Total = 110 points.

Délais

15 minutes. Aucune prolongation.


1 1 yard = 0,9144m
2 1 pied = 30,48 cm

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

1. ecopaturage (site web) 25/03/2016

Je vous ai inscrit dans le tableau

2. Border collie 2 (site web) 12/07/2011

Nadia, Daniel,

merci pour ce travail non négligeable,

à bientôt

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×